Coach accoucheur

Quand l’équipe accouche d’elle-même au travers par exemple d’une prise de conscience nouvelle, de l’élaboration d’un plan stratégique ou d’une vision à 3 ans (et quand on parle d’accouchement de soi-même, on ne parle pas d’un exercice intellectuel consistant à pondre des slides pour dire qu’on a dorénavant une vision ou des valeurs, que l’on affiche mais que l’on ne pratique pas), ce qu’elle invente est aussi fort et fragile que peut l’être un bébé. Et l’équipe est aussi fatiguée, éprouvée et heureuse que l’est une jeune maman…

 

coach accoucheur

Prendre soin de l’équipe qui accouche d’elle-même

 

Parfois, cela se passe bien, et tout le monde est très heureux. Et puis des fois, il faut s’y reprendre à plusieurs fois (l’équipe a des contractions ?). Et puis il y a aussi des fausses couches… Bref, la vie du coach accoucheur n’est pas tout-à-fait cool, même si elle est vivifiante et fondamentalement positive.

 

Lire la suite de l’article sur le site Orygin

 

coach accoucheur

Plusieurs chemins pour sortir de la double contrainte ?

 

Paul Devaux 06 10 56 14 96

 

Aller plus loin sur la posture de coach accoucheur :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *